Des JUSTAFRE, de Las Illas (Pyrénées Orientales) à Hussein-Dey

Le premier Justafré est clairement identifié vers 1504.

Au 18ème siècle, on trouve, à Las Illas, deux personnages centraux : Joseph Justafré (1663-1769) et son fils Pierre Martin Sylvestre( 1691-1769).

C’est en 1899 qu’André JUSTAFRE, mon grand-père, né le 14 février 1865 à Fitou dans l’Aube, quitte la France pour l’Algérie, en compagnie de son épouse, Marie Fousty.

De son second mariage avec Marguerite VIVES 1875-1956), native de Maison-Carée, naîtront à Hussein-Dey, entre 1899 et 1907

- Justafré Raoul, cheminot et Conseiller Municipal dans l’équipe de Mr Marty
- Justafré Désiré dit « Bébé »
- Justafré Aimable Victor dit « Lolo »
- Reine Marguerite, épouse Corso

Puis la famille doit s’exiler provisoirement à l’intérieur des terres, car, André est gérant de ferme et ses activités le conduisent à se déplacer. Deux autres enfants naîtront respectivement à Gouraya et Bordj-Menaïel. Il s’agit de :

- Justafré André Pierre dit « Pierrot » qui fut un brillant joueur de l’OHD dans les années 30 et qui tint le « Café du Commerce » en compagnie de son beau frère, Marcel Pons dit « coco », et de
- Justafré Berthe, la mère de Gilles Armant, épouse Pons.

La famille revient ensuite à Hussein-Dey où André décédera le 22 janvier 1917.

Cette grande famille de Justafré, comme beaucoup d’autres, quittera notre pays pour la France en 1962.

Aujourd’hui, parmi les descendants des Justafré , 15 personnes ( 6 garçons et 9 filles) vivantes ont comme nom de naissance Justafré.

Gilles Pons (anciennement 22 bis rue de Constantine)