Raphaël Gasco le peintre de la méditerranée.

Né le 20 octobre 1930 à Hussein-Dey, il s'intéresse très tôt au dessin et à la peinture.
     En 1940, ses parents, d'origine espagnole, décident de l'emmener en Espagne pour rendre visite à quelques membres de la famille. La déclaration de guerre les empêche de retourner en Algérie car les frontières sont fermées. Le jeune Raphaël profite de ce séjour "forcé" pour suivre dès 1945 des cours particuliers de dessin et de peinture artistique chez Roman Bon, artiste et dessinateur à Barcelone. José Hilario, dessinateur de mode, remarque ses talents et le prend comme assistant, ce qui lui permet de s'introduire dans le milieu artistique barcelonais de l'époque. Il sera par la suite l'assistant du dessinateur de B.D Afferez, aux éditions Fantasio.

     En 1948, la famille Gasco peut enfin rejoindre l'Algérie. Raphaël trouve du travail chez Afric-Film pour qui il réalise des dessins publicitaires.
     Par ailleurs, le soir, il fréquente l'école des Beaux-arts d'Alger où il suit les cours du professeur Leroy.
     Il parfait également son métier à l'Ecole Technique d'Alger de Publicité et de Décoration.
Entre-temps il est devenu responsable et exécutant de toute la publicité de la société "Les Parfums du Chalet" à Hussein-Dey. Il oeuvre en matière d'affiches, d'étiquettes, de B.D, de peintures, de panneaux muraux... c'est-à-dire tous les supports publicitaires existant à cette époque.
     A ses heures libres il exécute des peintures sur commande et notamment toute une série de marines.
     En 1962, il quitte l'Algérie et s'établit à Perpignan. La Colombia-Films lui demande de réaliser les décors du film "l'évadé", tourné dans la région.
     La majeure partie des oeuvres de cette exposition date de 1991. Les sujets d'inspiration, quoique variés, ont tous cependant une essence commune : le monde méditerranéen, sa mythologie, ses cultes, ses coutumes, ses couleurs.
     Raphaël Gasco s'est éteint le 18 mai 1995.