Kilomètre !!! le marchand de berlingot.

Kilomètre !!! Kilomètre !!!

Cela vous dit quelque chose ?

Rappelez-vous, ce marchand ambulant, cet indigène un peu basané avec sa petite charrette à deux roues toute branlante avec un bâton et un récipient !
Je l'ai souvent vu avenue Laure et aussi à la sortie des écoles.

Il tenait dans sa main le bâton sur lequel pendouillait cette confiserie à base de berlingot mou, avec des rayures blanches, rouges vertes ou bleues; c'était très appétissant, ces couleurs, cette odeur de caramel ou de berlingot, ça rappelle notre enfance.
L'on ne savait d'où il venait, comment était fabriquée cette friandise, dans quelles conditions d'hygiène, on était petit et on ne se posait pas ces questions, on se précipitait chez les parents pour quémander quelques sous, afin de satisfaire notre gourmandise. Les bonbons ça ne courrait pas les rues.

Il fallait montrer les sous avant de servir, après il étirait cette friandise à l'aide de l'autre main afin de l'amincir de la taille d'un berlingot, il n'hésitait pas à humecter ses doigts avec sa langue afin que le berlingot ne colle trop, et suivant les sous que nous avions il coupait, avec un ciseau, un morceau de berlingot. C'était ça le bonbon au kilomètre.

En ce temps-là on se contentait du peu de bonbons que l'on pouvait avoir, et nous étions heureux.

Kilomètre !!! Kilomètre !!!  

HD