Les messages
Marmini nelly Hyeres 09/12/2019 à 12H23
Navrée .pour me situer nous habitions rue parnet en haut de la rue de la république au rond point en haut de l’avenue Laure il y avait un bar qui était tenu par la famille de mon époux nous y sommes resté ou les années 62 ....pour ma part je suis du quartier Trottier Diaz de mon nom de jeune fille il aura fallu 62 pour quitter tout ....Mais mes souvenirs sont là accompagnés d’une grande nostalgie à bientôt Nelly
Di Meglio Jacqueline Sorgues 08/12/2019 à 20H57
non Nelly. Il y avait beaucoup de Di Meglio a Hussein Dey. Mon père était bien connu dans le milieu du foot.Il était arbitre de foot et sur le terrain il avait toujours un beret !! Pour cacher sa calvitie !!Il avait reçu des éclats de grenade dans les jambes a la fin d un match dans les vestiaires du stade. Une grenade avait ètè jeté par la fenetre.J avais de la famille au quartier Lafarge, au quartier Trottier. A Nouvel Ambert. J habitais rue du cinema L Etoile pour te situer ma rue. Au plaisir de te lire peut être. bisous
Martini Nelly Hyeres 22/11/2019 à 17H19
Mademoiselle Di Meglio la fille de Rene du quartier la forge ??????
Di Meglio Jacqueline Sorgues Vaucluse 17/11/2019 à 18H47
comme le dit Marmilli Nelly nou n avons plus de messages. Il y a pourtant encore beaucoup de personnes qui connaissaient ma famille. Nous habitions 21 rue de la republique a Hussein Dey.Mes 2 sœurs et moi meme avons été a l ecole Victor hugo. Il n est peut etre pas trop tard pour entrer en relations. J ai moi meme 78 ans maintenant mais je suis presque en pleine forme !! J ai une de mes ptites filles qui veut absolument voir la maison où je suis née. Je pense faire ce beau voyage avec elle au printemps. J embrasse tous ceux qui me connaissent
JORDI LAURENT MARTIGNAS 09/10/2019 à 10H39
pour info je vous fait par du décès de CANGIANO LOUIS le 8/10 à l'époque la famille habitait rue Parnet, une pensée pour lui et sa famille Laurent JORDI
H. MARCH draguignan 01/11/2019 à 00H57
En souvenir de nos chers disparus Quand je ne serai plus là, relâchez-moi, Laissez-moi partir, J’ai tellement de choses à faire et à voir Ne pleurez pas en pensant à moi, Soyez reconnaissants pour les belles années, Je vous ai donné mon amitié, Vous pouvez seulement deviner Le bonheur que vous m’avez apporté. Je vous remercie de l’amour que chacun m’avez démontré, Maintenant, il est temps de voyager seul. Pour un court moment vous pouvez avoir de la peine. La confiance vous apportera réconfort et consolation. Nous serons séparés pour quelque temps. Laissez les souvenirs apaiser votre douleur, Je ne suis pas loin, et la vie continue... Si vous avez besoin, appelez-moi et je viendrai, Même si vous ne pouvez me voir ou me toucher, je serai là, Et si vous écoutez votre coeur, vous éprouverez clairement La douceur de l’amour que j’apporterai. Et quand il sera temps pour vous de partir, Je serai là pour vous accueillir. Absent de mon corps, présent avec Dieu. N’allez pas sur ma tombe pour pleurer, je ne suis pas là, je ne dors pas, Je suis les mille vents qui soufflent, Je suis le scintillement des cristaux de neige, Je suis la lumière que traverse les champs de blé, Je suis la douce pluie d’automne, Je suis l’éveil des oiseaux dans le calme du matin, Je suis l’étoile qui brille dans la nuit, N'allez pas sur ma tombe pour pleurer, Je ne suis pas là, Je ne suis pas mort.